Conseils pratiques

Quel autre animal pour tenir compagnie à mon Bulldog ?

Sous ses allures un peu bourrues, le bulldog figure parmi les races de chien qui s’accommodent facilement de la présence d’un autre animal. Voici des idées de compagnons que vous pourrez lui choisir.

Un chat Persan

Si vous avez un Bulldog anglais, lui trouver un compagnon avec lequel il cohabite paisiblement ne sera pas très compliqué. Paresseux sur les bords, ce chien préfèrera toujours sa sieste à l’effort d’aller ennuyer son entourage. Comme le préconise le site sur les animaux de Ouest-France, vous pourrez naturellement vous tourner vers un chat Persan. Connu pour être lui-même un adepte de farniente, il préservera sans mal son calme légendaire en présence d’un compagnon comme le Bulldog qui n’est pas particulièrement exubérant. Face aux dispositions légèrement plus joueuses du Bulldog français, le Persan fera à peine preuve d’une pointe de curiosité et acceptera volontiers de faire ami-ami avec lui. Il faudra juste veiller à ce que le chien ne vous vole pas plus d’attention : le félin le sentira et ne le supportera pas.

Une tortue ou un reptile

Le Bulldog n’occasionnera pas non plus de grand souci si vous le laissez en compagnie d’une tortue, un dragon barbu ou gecko léopard en terrarium. Passés les premiers moments de curiosité, le chien n’aura jamais en tête dérangé l’une ou l’autre. L’intérêt de cette combinaison réside surtout dans le fait qu’il n’y a pas d’enjeu de territoire entre les espèces présentes. Le chien pourra s’adonner à ses jeux, accéder à sa gamelle et son coin sieste et en profiter sans avoir l’autre dans ses pattes. Cette option est particulièrement adaptée aux personnes qui n’ont pas beaucoup de temps pour superviser les deux animaux.

Un deuxième chien, de type Cane corso

Vous avez littéralement un faible pour les chiens et souhaitez adopter un deuxième après un Bulldog. Le Cane corso constitue une bonne option, à condition que vous le choisissiez chez un éleveur qui a bien réussi son éducation. Avec son caractère, ce chien intelligent sait effectivement faire preuve d’affection et de sensibilité. Il se sert, en outre, de l’argument de sa taille imposante pour jouer les protecteurs de service et ceci est aussi valable pour les humains que les congénères. Pour cette combinaison, l’idéal est que les deux chiens soient adoptés alors qu’ils sont encore jeunes. Grandir ensemble leur permettra de tisser un lien plus fort. Ici, il faudra compter un temps de familiarisation suffisante pour que les deux comparses trouvent leurs repères et acceptent de partager sans rivalité l’attention de leur maître.

Un chinchilla

Vous avez du mal à résister au minois de ce rongeur ? Vous n’aurez pas de difficulté particulière à le faire accepter par votre Bulldog. Ne présentant aucun instinct de chasse, ce dernier ne sera pas tenté de faire du mal à son petit compagnon. Pensez néanmoins à le lui présenter dans les règles et à respecter les étapes de cohabitation. Tenez également compte des possibles contaminations du rongeur par les parasites provenant de l’autre animal. Une bonne prévention, du côté du chien, ainsi qu’un maintien systématique de l’hygiène dans l’espace de vie de chaque animal réduira considérablement ce risque.